Pôle science


ÉCOLOGIE DE LA CONSERVATION

DEEP HEART

DEEP HEART

Étude de la niche environnementale, de la connectivité et de la biodiversité de populations de gorgonaires au sein de l’écosystème coralligène en Méditerranée française (20-100m).

Contact

Olivier Bianchimani
olivier.bianchimani@septentrion-env.com

Dr. Bastien Mérigot
bastien.merigot@umontpellier.fr

Dr. Quentin Schull
quentin.schull@ifremer.fr

Localisation

Mer Méditerranée

Calendrier

2020-2022

OBJECTIFS

Le changement global s’accompagne d’épisodes de mortalités massives d’invertébrés fixés sur substrats durs à des profondeurs allant jusqu’à 50 m en régions tropicales comme tempérées. Ce projet s’intéresse à caractériser l’environnement de la gorgone jaune, Eunicella cavolini, une espèce clé de l’écosystème coralligène de Méditerranée, à initier son suivi, ainsi qu’à étudier la connectivité (flux de gènes) le long d’un gradient bathymétrique (20-100 m) au sein du Parc national des Calanques. Ce projet permettra de démontrer la faisabilité d’un observatoire en zone profonde en combinant des ressources humaines expérimentées et des instruments adaptés à cette zone.

DESCRIPTIF

Le changement global (crise climat et impacts anthropiques directs) entraîne des épisodes de mortalités massives d’espèces fixées sur substrats durs (le coralligène) dans la zone des 5-50 m, avec une mortalité différentielle selon la profondeur. L’accès aux zones concernées, la mise en place de capteurs pour la mesure de paramètres environnementaux, ainsi que le suivi de la biodiversité n’est possible que par l’immersion de plongeurs scientifiques. Les suivis scientifiques ont été jusqu’à récemment principalement focalisés dans cette zone du fait d’une part des limites matérielles et techniques pour y accéder, et d’autre part de la réglementation française en vigueur.
L’objectif de Deep Heart est de fournir un état des lieux de la diversité des communautés coralligènes profondes (50-75 m), afin d’analyser la connectivité entre les communautés profondes et l’espace proche (5-50 m) et de tester l’existence de potentielles zones refuges. D’autre part, Deep Heart propose de sensibiliser et d’impliquer la communauté de plongeurs profonds loisirs, les associations et les professionnels de la protection de la nature via les sciences participatives.

Concrètement, Deep Heart contribuera à étudier et à intégrer l’effet de la variabilité environnementale sur la diversité génétique et la connectivité (flux de gènes) de la gorgone jaune, E. cavolini. Ceci sera réalisé le long d’un gradient bathymétrique incluant la zone 50-75 m dans le Parc National des Calanques de Marseille.

Forts de leurs expériences de terrain, les biologistes marins et plongeurs professionnels de Septentrion Environnement offrent leurs compétences scientifiques et de terrain pour accompagner Deep Heart. Le projet s’appuie sur la plateforme technique de la structure, depuis la mise en œuvre du protocole, des opérations hyperbares jusqu’aux relevés en photogrammétrie en milieu profond.

 

ZOOM sur Le protocole


Le protocole designé par les équipes mixtes de MARBEC, de l’IFREMER et du MIO a porté sur:

1) Instrumenter les stations (sites) par une balise spécialement développée dans le cadre du projet avec des capteurs multiparamètres  pour un suivi fin de l’habitat  à grande  profondeur  (température,  salinité,  luminosité, courant, chlorophylle, le long d’un gradient bathymétrique incluant  5  profondeurs (20  à 75  m) ,

2) Établir un  état des lieux de la diversité génétique (30 colonies par site) et du degré de connectivité (flux de  gènes) pour appréhender les capacités de dispersion et de recolonisation de l’espèce le long du gradient bathymétrique,

3) Initier un réseau de sciences participatives en plongée profonde  loisir afin d’établir  un  suivi  à long  terme  de la biodiversité des  communautés  profondes de l’écosystème coralligène,

4) Mettre à disposition les données acquises au sein de systèmes d’informations existants déjà établis par les partenaires dans une  logique d’open data.

Partenaires