Pôle science


ÉCOLOGIE DE LA CONSERVATION

TREVALI

TREVALI

Étude des habitats subtropicaux essentiels et de leurs assemblages de juvéniles de téléostéens : fonction de nurserie et connectivité dans un contexte de changement global

Contact

Lucie NUNEZ -
lucie.nunez@septentrion-env.com

Localisation

Caraïbes, Philippines et Polynésie française

Calendrier

2023-2026

OBJECTIFS

Ce projet pluriannuel (2023-2026) vise à comprendre et conserver les habitats littoraux insulaires subtropicaux vulnérables au changement global, et pourtant indispensables à nombre d’espèces de téléostéens d’intérêt économique et écologique pour leur rôle de nurserie. Il vient pallier le manque de connaissances sur l’identification et la localisation des habitats essentiels prioritaires en milieu subtropical, et dont la conservation est un axe clef des politiques publiques.

Il répond à 4 objectifs principaux : (1) d’étudier les assemblages de juvéniles associés à leurs habitats essentiels récifaux et leur variabilité spatiale dans un contexte de changement global ; (2) d’évaluer l’efficacité des mesures de protection et des actions de restauration écologique des habitats nurseries ; (3) d’évaluer la dispersion des individus sub-adultes vers des aires adjacentes aux habitats nurseries (connectivité) ; et enfin (4) transférer les connaissances acquises aux gestionnaires et acteurs locaux sous forme guide d’identification des habitats et des juvéniles et de workshops.

La structure 3D offerte par les habitats récifaux offre refuges et nourritures aux juvéniles de poissons © Olivier Bianchimani – Septentrion Environnement

DESCRIPTION

Les habitats nurseries des poissons téléostéens sont aujourd’hui au centre des politiques publiques, car essentiels au renouvellement des populations adultes. Divers travaux réalisés en Méditerranée occidentale ont révélés la diversité d’habitats nurseries utilisés par les juvéniles de téléostéens (Cheminée et al., 2021; Cuadros, 2015; Harmelin-Vivien et al., 1995). Au sein des paysages sous-marins divers habitats (herbiers, roches, etc.) seront donc complémentaires pour répondre aux besoins variés de diverses espèces. Leur localisation littorale les rend particulièrement sensibles aux pressions anthropiques dont notamment l’aménagement des côtes et le changement climatique qui entraîne leur transformation et/ou leur disparition. Plusieurs études s’accordent à dire que cette transformation de l’habitat peut altérer leur fonction de nurseries pour les poissons téléostéens (Cheminée et al., 2017).

Les mêmes enjeux de conservation se posent en milieu subtropical où l’impact du changement global et les relations espèces/habitat n’ont jusqu’à présent été que peu traités par la communauté scientifique (Wilson et al., 2010). Plusieurs habitats emblématiques de ces régions, dont notamment les récifs coralliens et les mangroves, jouent le rôle de nurserie pour nombre de téléostéens tropicaux dont certaines espèces à fort intérêt économique et écologique comme les poissons perroquets ou encore les carangues (Mumby et al., 2004).

Ainsi il apparaît essentiel d’approfondir les connaissances sur le rôle de ces différents habitats dans un objectif de conservation à long terme des écosystèmes marins et de gestion adaptée de ces habitats (Wilson et al., 2010).

Sites d’études et partenaires locaux


Le projet TREVALI est réalisé au sein de plusieurs zones d’étude : aux Philippines, le projet bénéficie du soutien de la Sulubaaï Foundation, tandis qu’aux Antilles notre protocole scientifique est mis en oeuvre par les membres du projet Phoenix expédition. En Polynésie, nous discutons actuellement avec nos partenaires du CRIOBE des possibilités de collaborations afin d’étendre notre design d’échantillonnage à cette zone.

Partenaires scientifiques et techniques